Collections

Patrice Giorda

Préparation pour Icare, 1990

Patrice Giorda

Préparation pour Icare, diptyque, 1990

Acrylique sur toile

H. 80 cm ; L. 200 cm

Inv.1999.1.191.1 ; 1999.1.191.2

Donation Muguette et Paul Dini 1

© Villefranche-sur-Saône, musée municipal Paul-Dini / photo Dider Michalet

 

Ayant étudié la peinture à l’École des Beaux-Arts de Lyon de 1973 à 1978, Patrice Giorda est remarqué très tôt, notamment dans la sélection internationale de la XIIIe Biennale de Paris en 1985. Sans se rattacher aux avant-gardes artistiques comme l’abstraction lyrique ou la figuration narrative, Patrice Giorda crée un style personnel où la couleur, qui engendre la lumière et l’espace, joue un rôle de première importance. En 1990, il se voit confier la réalisation de la décoration de l’École d’architecture de Lyon, dont le thème portait sur Dédale et Icare. Patrice Giorda réalise huit peintures murales, représentant un lieu chrétien pour Dédale et des centrales nucléaires pour Icare.

Dans sa Préparation pour Icare, Giorda privilégie une gamme chromatique autour de trois couleurs : jaune, bleu et noir. Malgré l’absence de  la figure humaine, ce paysage porte la trace de l’homme, avec ces centrales nucléaires dont les silhouettes sombres se découpent devant un ciel d’un bleu vif. La composition, construite par les couleurs, vise à évoquer l’explosion : ce moment tragique et irréversible où le jeune homme, volant trop près du soleil, s’écrase par terre car la cire retenant ses ailes avait fondu. Le jaune, couleur solaire par excellence, est ici utilisée pour traduire ce moment éphémère et destructeur de l’explosion. Dans l’imaginaire collectif, la centrale nucléaire est un lieu mythique, théâtre d’activités dont on sait qu’elles peuvent être dangereuses. La réinterprétation du mythe d’Icare vient rappeler l’effet néfaste que peut avoir notre désir de repousser toujours plus loin les frontières de l’exploration et de la connaissance, jusqu’à en oublier notre vulnérabilité. Patrice Giorda réinterprète le mythe antique pour nous livrer une métaphore de la société actuelle, mais aussi une allégorie de la transformation intérieure, à laquelle nous mène notre cheminent interne mais qui ne peut être possible sans basculement, sans explosion.

 

Notice Joconde

Autres œuvres de l’artiste dans la collection du musée :

  • Le tas de charbon, 1986, acrylique sur toile, inv.1999.1.188
  • Le voyage n°6, Marie mère de Dieu, 1988, acrylique sur toile, inv.1999.1.189
  • Le Voyage n°1 : les deux cathédrales, 1987, acrylique sur toile, inv.1999.1.190
  • La Pentecôte, n°3, 1990, acrylique sur toile, inv.1999.1.192
  • La Comédienne, 1991, acrylique sur toile, inv.1999.1.193
  • Mon père, 1991, huile sur toile, inv.1999.1.194
  • Anne à la colonne, 1991, huile sur toile, inv.1999.1.195
  • Couple, 1998, acrylique sur toile, inv.1999.1.196
  • Autoportrait au fond rouge, 1987, acrylique sur toile, 2003.1.7
  • La Gare Saint-Paul, 2ème version, 1988, huile sur isorel, inv.2009.5.72
  • Centrales nucléaires – jaunes et bleues, 1990, acrylique sur toile, inv.2009.5.73
  • Centrales nucléaires – rouges et bleues, 1990, acrylique sur toile, inv.2009.5.74
  • Le Grand Orient, 1989, acrylique sur toile, inv.2009.5.75
  • Autoportrait au pull vert, 2019, acrylique sur toile, Donation Muguette et Paul Dini 10, 2021
  • Les deux cathédrales – 2e version, 1988, acrylique sur toile, Donation Muguette et Paul Dini 10, 2021
2021
Le musée est actuellement fermé au public (jusqu'au 15 octobre 2021 inclus).

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

 

Fermé les jours fériés

 

Un musée sur 2 espaces :
Espace Grenette
Accueil – Billetterie
Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc

Expositions : Le musée fête ses 20 ans.
du 16 octobre 2021 au 27 février 2022
(volet 2)

Le musée est fermé le lundi, le mardi,
le mercredi matin et les jours fériés :
– 11 novembre 2021
– 25 décembre 2021
– 1er janvier 2022


Fermetures pour accrochages
espaces Grenette & Cornil :
– du 20 septembre au 15 octobre 2021.
– du 28 février au 25 mars 2022.
– du 19 septembre au 21 octobre 2022.

Tarifs

Plein Tarif  : 6 €
Tarif Réduit : 4 €
Gratuité : moins de 18 ans

Groupes :
Tarifs sur réservations uniquement

Passe-musée : 20 €
(libre accès pendant 1 an)

Tarifs détaillés

Espace Grenette Accueil – Billetterie
Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
Espace Cornil
→ 40 Boulevard Louis Blanc

→ Billets d’entrée délivrés jusqu’à 17h30.

Les
visiteurs devront obligatoirement présenter à l’accueil leur pass sanitaire (décret n°2021-1059)
OU un résultat de test PCR négatif
(de moins de 72h
)

OU un certificat de rétablissement.

Le port du masque reste de vigueur pour les plus de 11 ans (recommandé dès 6 ans).

Premiers dimanches de chaque mois
Entrée libre et gratuite pour tous  :
– 7 novembre 2021
– 5 décembre 2021
– 2 janvier 2022
– 6 février 2022
– 6 mars 2022 (musée fermé)
– 3 avril 2022
– 1er mai 2022 (musée fermé)
– 5 juin 2022
– 3 juillet 2022
– 7 août 2022
– 4 septembre 2022
– 2 octobre 2022 (musée fermé)
– 5 novembre 2022
– 4 décembre 2022.

Accessibilité

L’ensemble du musée
est accessible aux personnes
à mobilité réduite.
→ Entrée gratuite (accompagnateur : 4 €)

Un musée sur deux espaces :

Espace Grenette (accueil-billetterie)
Place Marcel Michaud

(anciennement Place Faubert)
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 68 33 70

Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc

69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 02 13 38

Adresse

Adresse postale :
Musée municipal Paul-Dini

Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
69400 Villefranche S/Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13
musee.pauldini@villefranche.net

En train :

Gare de Villefranche S/S
à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon
sortie Villefranche S/S Centre
direction centre-ville