Collections

Emilie Charmy

Piana, Corse, s. d. [1906-1910]
Emilie Charmy
Piana, Corse, 1906-1910
Huile sur toile contrecollée sur carton
H. 45 cm ; L. 60 cm
Inv. 1999.1.171
Donation Muguette et Paul Dini 1
© Adagp, Paris, 2019 / photo Didier Michalet

En 1898, Émilie Charmy quitte Saint-Étienne et s’installe à Lyon avec son frère Jean et se forme auprès du peintre Jacques Martin (1844-1919). Elle expose pour la première fois à Paris aux Indépendants en 1903 et emménage, en 1904, avec son frère à Saint-Cloud. Elle pratique le genre de la nature morte qu’elle expose régulièrement aux Indépendants de 1903 à 1914 (sauf en 1910) et au Salon d’Automne de 1905 à 1912. Charmy participe à plusieurs expositions collectives dans la galerie de Berthe Weill. C’est lors de celles-ci, qui réunissent Matisse et Girieud, qu’elle rencontre en 1906 son futur compagnon Charles Camoin. Elle voyage en Méditerranée durant l’été 1906 en sa compagnie. De 1904 à 1912, Charmy réalise des natures mortes, des paysages et des figures aux formes structurées. Au printemps-été 1909, elle séjourne à Lyon, Toulon et Porquerolles avec lui et l’année suivante, en janvier-février, ils voyagent en Corse, autour d’Ajaccio, puis à Cassis. Leurs œuvres datées entre 1906 et 1910 présentent une peinture dense rapidement appliquée. Probablement en 1910, ils travaillent essentiellement autour d’Ajaccio, prenant parfois le même point de vue comme Rochers au bord de mer (Lyon, musée des Beaux-Arts). Piana, Corse exprime une tension entre les zones en aplats colorés enserrées dans des contours noirs. La galerie Druet lui consacre, en 1911, une exposition où figurent plusieurs vues d’Ajaccio. En 1912, alors que sa relation avec Camoin se détériore, elle rencontre Georges Bouche (1874-1941) qu’elle rejoint en Auvergne durant l’été. Charmy adopte alors des aplats de verts et de vifs coups de pinceaux pour les arbres, privilégiant une faible profondeur dans ses paysages. Malgré sa faible fortune critique, Louis Vauxcelles la décrit comme « une des plus remarquables femmes artistes de notre époque » (Eclair, 23 juin 1921). L’Autoportrait  de 1923 démontre une rapidité de touche comme dans Nu allongé sur un coude, qui déploie la courbe sensuelle du corps. Emilie Charmy est contemporaine de Jacqueline Marval (1866-1932) et de Suzanne Valadon (1865-1938).

Autres œuvres de l’artiste dans la collection du musée :

  • Portrait de femme, v. 1902, huile sur carton toilé, inv. 2009.5.31
  • Nu allongé sur un coude, s. d. [vers 1920-1925], huile sur toile, inv. 2009.5.30
  • Autoportrait, vers 1923, huile sur carton, inv. 2007.3.1
2021

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

 

Fermé les jours fériés

 

Un musée sur 2 espaces :
Espace Grenette
Accueil – Billetterie
Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc

Expositions : Le musée fête ses 20 ans.
du 16 octobre 2021 au 27 février 2022
(volet 2)

Le musée est fermé le lundi, le mardi,
le mercredi matin et les jours fériés :
– 11 novembre 2021
– 25 décembre 2021
– 1er janvier 2022


Fermetures pour accrochages
espaces Grenette & Cornil :
– du 20 septembre au 15 octobre 2021.
– du 28 février au 25 mars 2022.
– du 19 septembre au 21 octobre 2022.

Tarifs

Plein Tarif  : 6 €
Tarif Réduit : 4 €
Gratuité : moins de 18 ans

Groupes :
Tarifs sur réservations uniquement

Passe-musée : 20 €
(libre accès pendant 1 an)

Tarifs détaillés

Espace Grenette Accueil – Billetterie
Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
Espace Cornil
→ 40 Boulevard Louis Blanc

→ Billets d’entrée délivrés jusqu’à 17h30.

Les
visiteurs devront obligatoirement présenter à l’accueil leur pass sanitaire (décret n°2021-1059)
OU un résultat de test PCR négatif
(de moins de 72h
)

OU un certificat de rétablissement.

Le port du masque reste de vigueur pour les plus de 11 ans (recommandé dès 6 ans).

Premiers dimanches de chaque mois
Entrée libre et gratuite pour tous  :
– 7 novembre 2021
– 5 décembre 2021
– 2 janvier 2022
– 6 février 2022
– 6 mars 2022 (musée fermé)
– 3 avril 2022
– 1er mai 2022 (musée fermé)
– 5 juin 2022
– 3 juillet 2022
– 7 août 2022
– 4 septembre 2022
– 2 octobre 2022 (musée fermé)
– 5 novembre 2022
– 4 décembre 2022.

Accessibilité

L’ensemble du musée
est accessible aux personnes
à mobilité réduite.
→ Entrée gratuite (accompagnateur : 4 €)

Un musée sur deux espaces :

Espace Grenette (accueil-billetterie)
Place Marcel Michaud

(anciennement Place Faubert)
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 68 33 70

Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc

69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 02 13 38

Adresse

Adresse postale :
Musée municipal Paul-Dini

Place Marcel Michaud
(anciennement Place Faubert)
69400 Villefranche S/Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13
musee.pauldini@villefranche.net

En train :

Gare de Villefranche S/S
à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon
sortie Villefranche S/S Centre
direction centre-ville