Collections

Armand Avril

Manao Tupapau (Elle pense aux revenants), 1993
Armand Avril
Manao Tupapau (Elle pense aux revenants), 1993
Bois peints, collés
H. 250 ; L. 122 cm
2000.1.1
Donation Muguette et Paul Dini 2, 2000
© Armand Avril / photo Musée municipal Paul-Dini, Villefranche-sur-Saône / Didier Michalet

Fils d’un collectionneur d’art primitif, Armand Avril grandit parmi les objets africains et débute sa carrière artistique alors qu’il est encore ouvrier. ll pratique d’abord la peinture en autodidacte. Puis, lors d’une soirée en 1968, alors qu’il s’amuse à découper des bouchons de Champagne en forme de petits personnages qu’il baptise « binettes » (objets détournés à qui il donne une seconde vie), il décide de s’investir dans l’assemblage. Il accumule alors les rebuts du quotidien pour leur donner une nouvelle vie et leur attribuant le statut d’œuvre d’art.

Dans Manao Tupapau, Armand Avril multiplie les références et les inspirations. La plus explicite est un hommage à Gauguin qui réalisa lui-même une œuvre intitulée Manao Tupapau ou « l’esprit des morts veille » (1892, huile sur toile, Musée d’Orsay). Avec les grands palmiers au premier plan, le fond bleu de pinces à linge, les personnages en bouchons de liège et les bateaux en bois, la composition peut aussi évoquer l’île de Tahiti chère à Gauguin. En parallèle, Armand Avril met l’accent sur les figures mortuaires de tradition mexicaine, ici représentées par des binettes peintes en blanc. En mêlant les symboles de coutumes diverses, françaises, tahitiennes, ou mexicaines, l’artiste nous convie à une rencontre des cultures.

Les secrets d'une oeuvre en vidéo

Autres œuvres de l’artiste dans la collection du musée :

  • L’Oiseau protecteur, 1973, assemblage d’objets en bois sur bois, inv. 2003.3.1
  • La Mort blanche, 1975, assemblage, technique mixte, inv. 2004.2.1
  • Chats-rats ou Poupées Kokos, 1982, assemblage, technique mixte, inv. 2002.2.5
  • La Mer à Cassis, 1988, assemblage de bois et pièces métalliques, inv. 1999.1.16
  • Oiseau, 1998, technique mixte, inv. 1999.1.17
2021

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

 

Fermé les jours fériés

 

Un musée sur 2 espaces :
Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc
du 18 octobre 2020 au 21 février 2021.
Exposition : Joseph Bernard (1866-1931) De pierre et de volupté.
→ prolongée jusqu’au 25 avril 2021

Espace Grenette → Fermé pour travaux

jusqu’au 19 mars 2021 (isolation-toiture)


Le musée est fermé le lundi, le mardi,

le mercredi matin et les jours fériés :
– 25 décembre 2020
– 1er janvier 2021
– 1er mai – 8 mai – 13 mai 2021
– 14 juillet 2021
– 15 août 2021
– 11 novembre 2021
– 25 décembre 2021
– 1er janvier 2022


Fermetures pour accrochages :

espace Cornil : à partir du 26 avril 2021.

Tarifs

Plein Tarif  : 6 €
Tarif Réduit : 4 €
Gratuité : moins de 18 ans

Groupes :
Tarifs sur réservations uniquement

Passe-musée : 20 €
(libre accès pendant 1 an)

Tarifs détaillés

Espace Cornil → 40 Boulevard Louis Blanc

Port du masque obligatoire  (dès 6 ans)
Billets d’entrée délivrés jusqu’à 17h30.

Premier dimanches du mois ► Entrée libre et gratuite pour tous  :
– 3 janvier 2021
– 7 février 2021
– 7 mars 2021
– 4 avril 2021
– 2 mai 2021
– 5 juin 2021
– 4 juillet 2021
– 1er août 2021
– 5 septembre 2021
– 7 novembre 2021
– 5 décembre 2021

 

Accessibilité

L’ensemble du musée
est accessible aux personnes
à mobilité réduite.
→ Entrée gratuite (accompagnateur : 4 €)

Un musée sur deux espaces :

Espace Grenette (fermé au public)
2 Place Faubert
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 68 33 70

Espace Cornil (fermé au public)
40 Boulevard Louis Blanc
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 02 13 38

Adresse

Adresse postale :
Musée municipal Paul-Dini

2 place Faubert
69400 Villefranche S/Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13
musee.pauldini@villefranche.net

En train :

Gare de Villefranche S/S
à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon
sortie Villefranche S/S Centre
direction centre-ville