Collections

Jean-Baptiste Poncet (1827-1901)

Orphée sur le mont Rhodope, s. d. [vers 1863-1864]
Jean-Baptiste Poncet
Orphée sur le mont Rhodope
1863-1864
huile sur toile
H. 200 ; L. 130,5 cm
inv. 2016.0.20
© Villefranche-sur-Saône, musée municipal Paul-Dini / photo Didier Michalet

Élève d’Hyppolyte Flandrin (1809-1864), Jean-Baptiste Poncet fait carrière comme peintre académique. Ainsi il s’intéresse particulièrement aux sujets du grand genre comme la peinture historique ou mythologique. En 1864 il propose au Salon de Paris, Orphée sur le mont Rhodope. Le mythe d’Orphée est alors très en vogue. Mais on apprécie d’avantage Orphée aux enfers suppliant Hadès de récupérer Eurydice ou accompagné de sa bien-aimée. Jean-Baptiste Poncet préfère quant à lui une vision plus mélancolique d’Orphée. Il représente le héros inconsolable de la perte d’Eurydice.

Sur le mont Rhodope, Orphée se retire pour jouer de sa lyre, connue pour charmer tous les êtres, même les plus sauvages et féroces. Le tigre lui lèche les pieds, le lion est attendri et apaisé. Les arbres s’inclinent légèrement. Orphée, au centre d’une composition pyramidale, se tient en contrapposto témoignant d’une académie finement exécutée. Une larme coule discrètement sur le visage du poète renforçant la dramaturgie de la scène. De même, la gamme chromatique réduite aux tonalités sombres accentue le sentiment de désespoir qui accable le jeune homme.
Tous les critères de réussite d’une œuvre académique sont ici réunis : choix d’un sujet mythologique, composition claire et structurée, maîtrise de l’anatomie, subordination du coloris au dessin. Autant d’atouts qui permettront à Jean-Baptiste Poncet de remporter la médaille de 3e classe au Salon de 1864.

Autres œuvres de l’artiste dans la collection du musée :

  • Vénus à la Colombe, 1896, huile sur toile, inv. 1975.45
2018
L'étage de l'espace Grenette (collection permanente) est fermé jusqu'au vendredi 24 août inclus. Le rez-de-chaussée reste accessible (collection permanente) ainsi que l'exposition "Jacques Truphémus et Jérémy Liron, les silences de la peinture".

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

Le musée est fermé les jours fériés :
14 juillet 2018, 15 août 2018, 1er et 11 novembre 2018, 25 décembre 2018, 1er janvier 2019, 21 avril 2019 (Pâques), 1er et 8 mai 2019, 30 mai 2019 (Ascension).

Fermeture exceptionnelle
14 septembre 2018
26 décembre 2018
2 janvier 2019

Fermeture exceptionnelle de l’étage de l’espace Grenette :
jusqu’au 24 août 2018 inclus

Fermeture exceptionnelle de l’espace Cornil seul :
18 décembre 2018 au 6 janvier 2019 inclus

Fermeture pour accrochages
17 septembre au 13 octobre 2018 inclus
11 février au 15 mars 2019 inclus
16 septembre au 12 octobre 2019 inclus

Tarifs

Plein tarif : 6 €

Tarif réduit : 4 €

Groupes : 4 € / personne
(à partir de 10 personnes et sur réservation)

Gratuité : moins de 18 ans

Pass-musée : 20 €
(libre accès pendant un an)

Les billets sont délivrés jusqu’à 17h30.

Accès gratuit pour tous le 1er dimanche
 de chaque mois.

Accessibilité

L’ensemble du musée est accessible aux personnes 
à mobilité réduite.

Un musée sur deux espaces
– espace Grenette (accueil, collections permanentes, expositions temporaires, boutique)
– espace Cornil (expositions temporaires)

Adresse

Musée municipal Paul-Dini
2 place Faubert
69400 Villefranche-sur-Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13

En train :

Gare de Villefranche-sur-Saône, à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon, sortie Villefranche-sur-Saône Centre, direction centre-ville