Collections

Jules-Romain Joyant

Le Grand Canal à Venise, 1849
Jules-Romain Joyant
Le Grand Canal à Venise, 1849
Dépôt de l’Etat au musée en 1930
Transfert de propriété à la Ville de Villefranche en 2012
© Villefranche-sur-Saône, musée municipal Paul-Dini / photo Didier Michalet

Élève de Jean-Joseph-Xavier Bidauld (1758-1846) et Guillaume Guillon Lethière (1760-1832), Jules-Romain Joyant est avant tout peintre de paysages. Sa rencontre avec Richard Parkes Bonington (1802-1828), au début de l’année 1828, l’encourage à se rendre en Italie. Dès l’année suivante, il parcourt le nord du pays où il reviendra plusieurs fois dans les années 1830 et 1840. Résidant successivement à Turin, Milan, Côme, Vérone, Vicence, Padoue, Rome ou encore Florence, Venise restera néanmoins son port d’attache privilégié jusqu’en 1853.
Admirateur constant des védutistes italiens du XVIIIe siècle, Jules-Romain Joyant sera même qualifié de « Canaletto français ». Le Grand Canal à Venise est une des compositions les plus abouties de Joyant. Influencée par des œuvres antérieures de Canaletto ou de Bonington, cette peinture se caractérise par la réussite de l’alliance subtile entre l’exactitude du rendu architectural, le pittoresque des scènes de genre en costumes du XVIIIe siècle et les jeux de lumière d’une grande délicatesse qui viennent théâtraliser cette image d’un monde révolu.
Les séjours de Jules-Romain Joyant à Venise s’inscrivent dans une redécouverte d’abord littéraire avant d’être artistique et il faut, selon Olivier Meslay, « souligner sa précocité » en la matière, interprétant le goût romantique dont Lord Byron avait teint la ville italienne une quinzaine d’années avant son arrivée (Olivier Meslay, « Byron, l’aquarelle et Bonington, quelques dettes anglaises de Joyant », catalogue de l’exposition Sur la route de Venise. Jules-Romain Joyant 1803-1854. Les voyages en Italie du Canaletto français, 6 avril – 28 septembre 2003).

Les secrets d'une oeuvre en vidéo

2021
En raison des contraintes sanitaires actuelles, le musée Paul-Dini est fermé au public jusqu'à nouvel ordre.

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

 

Fermé les jours fériés

 

Un musée sur 2 espaces :
Espace Cornil
40 Boulevard Louis Blanc
du 18 octobre 2020 au 21 février 2021.
Exposition : Joseph Bernard (1866-1931) De pierre et de volupté.
→ prolongée jusqu’au 25 avril 2021

Espace Grenette → Fermé pour travaux

jusqu’au 19 mars 2021 (isolation-toiture)


Le musée est fermé le lundi, le mardi,

le mercredi matin et les jours fériés :
– 25 décembre 2020
– 1er janvier 2021
– 1er mai – 8 mai – 13 mai 2021
– 14 juillet 2021
– 15 août 2021
– 11 novembre 2021
– 25 décembre 2021
– 1er janvier 2022


Fermetures pour accrochages :

espace Cornil : à partir du 26 avril 2021.

Tarifs

Plein Tarif  : 6 €
Tarif Réduit : 4 €
Gratuité : moins de 18 ans

Groupes :
Tarifs sur réservations uniquement

Passe-musée : 20 €
(libre accès pendant 1 an)

Tarifs détaillés

Espace Cornil → 40 Boulevard Louis Blanc

Port du masque obligatoire  (dès 6 ans)
Billets d’entrée délivrés jusqu’à 17h30.

Premier dimanches du mois ► Entrée libre et gratuite pour tous  :
– 3 janvier 2021
– 7 février 2021
– 7 mars 2021
– 4 avril 2021
– 2 mai 2021
– 5 juin 2021
– 4 juillet 2021
– 1er août 2021
– 5 septembre 2021
– 7 novembre 2021
– 5 décembre 2021

 

Accessibilité

L’ensemble du musée
est accessible aux personnes
à mobilité réduite.
→ Entrée gratuite (accompagnateur : 4 €)

Un musée sur deux espaces :

Espace Grenette (fermé au public)
2 Place Faubert
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 68 33 70

Espace Cornil (fermé au public)
40 Boulevard Louis Blanc
69400 Villefranche-Sur-Saône
04 74 02 13 38

Adresse

Adresse postale :
Musée municipal Paul-Dini

2 place Faubert
69400 Villefranche S/Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13
musee.pauldini@villefranche.net

En train :

Gare de Villefranche S/S
à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon
sortie Villefranche S/S Centre
direction centre-ville