Collections

Carlo Portelli

La Vierge et l’Enfant avec le petit Saint Jean-Baptiste, s. d. [vers 1535-1540]
Carlo Portelli (fin du XVe-début du XVIe siècle ?-1574)
La Vierge et l’Enfant avec le petit saint Jean-Baptiste
vers 1535-1540
Huile sur bois
H. 45 ; L. 60 cm
Don de Maître Pascal Greppe (1847-1896) en 1906
Inv. 1975.47
© Villefranche-sur-Saône, musée municipal Paul-Dini / photo Didier Michalet

La date de naissance de Carlo Portelli n’est pas connue. Elle doit toutefois se situer entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle, à Loro Ciuffena, un petit village de Toscane situé entre Florence et Arezzo. Portelli s’inscrit à la confrérie de Saint-Luc en février 1537 et se fait réellement connaître deux ans plus tard à l’occasion des décors conçus pour les noces de Cosme Ier et d’Éléonore de Tolède. Il peint alors une œuvre éphémère, d’après un dessin (conservé au musée du Louvre) de Francesco Salviati (1510-1563), représentant Cosme, duc de Toscane, couronné. Il est reçu à l’Académie en 1563. Il meurt le 13 octobre 1574 dans son bourg natal, où il s’est réinstallé depuis 1561. Sa carrière est jalonnée de commandes importantes pour Florence et le territoire du Grand-Duché. Il exécute notamment un certain nombre de retables importants destinés à soutenir les préceptes de la Contre-Réforme.

Dans le cadre de recherches, l’historien de l’art Matteo Gianeselli a démontré combien le tableau du musée Paul-Dini est un témoignage précieux de la jeunesse de Portelli, pour laquelle peu de tableaux sont conservés. Il a sans doute été réalisé à l’époque où l’artiste s’inscrit à la confrérie de Saint-Luc et où il s’installe à Florence. L’œuvre rappelle la forte influence alors exercée par son maître, Ridolfo del Ghirlandaio (1483-1561), fils du célèbre Domenico Ghirlandaio (1449-1494). Ceci explique pourquoi l’œuvre de Villefranche-sur-Saône s’inscrit largement dans la grande tradition de la peinture florentine du siècle précédent. Portelli a aussi beaucoup regardé les exemples du début du XVIe siècle, surtout ceux d’Andrea del Sarto (1486-1530) pour sa palette acidulée et la mise en scène du groupe sacré sous un baldaquin. L’élégance froide et la technique brillante attestent aussi sa fascination pour Salviati et Bronzino (1503-1572). Cette œuvre destinée à la dévotion privée reste néanmoins tout à fait typique de l’art de Portelli, en particulier pour les canons élancés des corps et la grâce silencieuse, un peu inquiète, des figures, des caractéristiques appelées à s’affirmer quelques années plus tard dans les chefs-d’œuvre plus manifestement maniéristes de l’artiste.

Donné au musée en 1906, le tableau était alors attribué à Giorgio Vasari (1511-1574).

2019

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

Le musée est fermé les jours fériés :
1er janvier 2019 – 21 avril 2019 (Pâques)
1er mai – 8 mai et 30 mai 2019 (Ascension)
14 juillet 2019 – 15 août 2019
1er novembre 2019 – 11 novembre 2019
25 décembre 2019.

Fermeture exceptionnelle :
Espace Cornil : 26 décembre 2019 – 4 janvier 2020.

Fermeture pour montage d’exposition :
23 septembre au 18 octobre 2019 inclus.

Tarifs

Plein tarif : 6 €

Tarif réduit : 4 €

Groupes : 4 € / personne
(à partir de 10 personnes et sur réservation)

Gratuité : moins de 18 ans

Pass-musée : 20 €
(libre accès pendant un an)

Tarifs détaillés

Les billets sont délivrés jusqu’à 17h30.

Accès gratuit pour tous le 1er dimanche
 de chaque mois.

Accessibilité

L’ensemble du musée est accessible aux personnes 
à mobilité réduite.

Un musée sur deux espaces
– espace Grenette (accueil, collections permanentes, expositions temporaires, boutique)
– espace Cornil (expositions temporaires)

Adresse

Musée municipal Paul-Dini
2 place Faubert
69400 Villefranche-sur-Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13

En train :

Gare de Villefranche-sur-Saône, à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon, sortie Villefranche-sur-Saône Centre, direction centre-ville