Collections

Jean Puy (1876-1960)

Flânerie sous les pins, 1905
Jean Puy
Flânerie sous les pins, 1905
Huile sur toile
H. 81 m ; L. 116 cm
Inv. 1999.1.31
Donation Muguette et Paul Dini 1
Villefranche-sur-Saône, musée municipal Paul-Dini
© Adagp, Paris, 2018 / photo Didier Michalet

Jean Puy, inscrit à l’école des beaux-arts de Lyon de 1895 à 1897, fréquente l’atelier de Tony Tollet où il rencontre Jules Migonney qu’il retrouvera à Paris. Venu à Paris dès 1899, Jean Puy se lie d’amitié avec Henri Matisse rencontré dans l’atelier d’Eugène Carrière à l’Académie Camillo. Matisse, Albert Marquet, Henri Manguin forment, depuis l’École des Beaux-Arts, un groupe au sein du cours de Gustave Moreau auquel se joint Charles Camoin. À partir de la première exposition du groupe chez la marchande d’art Berthe Weill en 1904, Jean Puy est assimilé au groupe Moreau par la critique. Jean Puy adhère à leurs tendances novatrices et partage des recherches communes. Il expose aux Indépendants de 1900 à 1912. Dans Femme endormie, 1904, Puy choisit la simplification et la synthétisation des formes. Jean Puy est associé au groupe des fauves lors du Salon d’Automne de 1905 (Flânerie sous les pins, n° 1279,) même s’il expose dans la salle attenante à celle de ses amis Camoin, Manguin, Marquet et Matisse. Il opte pour une peinture décorative avec des personnages placés dans un paysage aux plans successifs, marqué par des ombres colorées. Le regard du spectateur glisse sur les courbes des différents éléments du tableau : l’ellipse formée par le marin et les deux femmes allongées, le peintre et le cheval autour du modèle. Contrairement à ses amis cependant, Jean Puy s’illustre dans la recherche de la composition plus que dans la vibration de la couleur. Cette manifestation de 1905 permet à l’artiste d’être remarqué par le marchand d’art parisien Ambroise Vollard. Dans La courtisane étendue (c. 1905),

Autres œuvres de l’artiste dans la collection du musée :

  • Femme endormie, 1904, huile sur toile, inv. 1999.1.318
  • La courtisane étendue, v. 1905, huile sur toile, inv. 1999.1.320
  • Les baigneuses, 1920, huile sur toile,  inv. 1999.1.321
  • La citadelle du Palais à Belle-Ile, 1926, huile sur toile, inv. 1999.1.322
  • Nu à contre-jour, 1930, huile sur toile, inv. 2009.5.128
2018

Horaires

Mercredi
13h30 à 18h

Jeudi et vendredi
10h à 12h30
13h30 à 18h

Samedi et dimanche
14h30 à 18h

Le musée est fermé les jours fériés :
14 juillet 2018, 15 août 2018, 1er et 11 novembre 2018, 25 décembre 2018, 1er janvier 2019, 21 avril 2019 (Pâques), 1er et 8 mai 2019, 30 mai 2019 (Ascension).

Fermeture exceptionnelle
14 septembre 2018
26 décembre 2018
2 janvier 2019

Fermeture exceptionnelle de l’étage de l’espace Grenette :
30 juin, 1er juillet, puis  du 18 juillet 2018 au 24 août 2018

Fermeture exceptionnelle de l’espace Cornil seul :
18 décembre 2018 au 6 janvier 2019 inclus

Fermeture pour accrochages
17 septembre au 13 octobre 2018 inclus
11 février au 15 mars 2019 inclus
16 septembre au 12 octobre 2019 inclus

Tarifs

Plein tarif : 6 €

Tarif réduit : 4 €

Groupes : 4 € / personne
(à partir de 10 personnes et sur réservation)

Gratuité : moins de 18 ans

Pass-musée : 20 €
(libre accès pendant un an)

Les billets sont délivrés jusqu’à 17h30.

Accès gratuit pour tous le 1er dimanche
 de chaque mois.

Accessibilité

L’ensemble du musée est accessible aux personnes 
à mobilité réduite.

Un musée sur deux espaces
– espace Grenette (accueil, collections permanentes, expositions temporaires, boutique)
– espace Cornil (expositions temporaires)

Adresse

Musée municipal Paul-Dini
2 place Faubert
69400 Villefranche-sur-Saône
tél. : 04 74 68 33 70
fax : 04 74 62 35 13

En train :

Gare de Villefranche-sur-Saône, à 800 m (10 min à pied)

En voiture
à 33 km au nord de Lyon
A6 Paris-Lyon, sortie Villefranche-sur-Saône Centre, direction centre-ville